Paul Bernardoni : « J’ai fait mon travail, je suis très heureux d’avoir arrêté ce penalty »

10

 

Comme vous le savez, Paul Bernardoni a été encore une fois décisif vendredi dernier lors de la victoire de Clermont. Le gardien prêté par les Girondins de Bordeaux a notamment arrêté un penalty alors qu’il y avait 0 à 0. Voici son sentiment sur cette rencontre et cette action décisive.

 

J’ai fait mon travail, je suis très heureux d’avoir arrêté ce penalty. Il y a eu des face-à-face, mais ça a été un tournant du match. Le mérite revient aussi à l’équipe avec Ludo (Ajorque) et Fodé (Doré) qui ont ouvert le compteur de buts donc félicitations à tout le monde surtout […] Avec Eric Gérard, l’entraîneur des gardiens, hier (jeudi) ou mercredi, on a regardé les vidéos et j’ai vu qu’il croisait tout le temps. Je me suis dit « bon aller, au pire il ouvre », mais je la sentais comme ça. J’y suis allé, j’ai poussé à fond, je suis content […] Comme quand un joueur va mettre une grosse lucarne de 25 mètres ça va booster tout le monde. Le penalty ça a quand même cet effet là. Je suis content, j’ai fait mon travail, mais l’équipe a aussi bien fait le sien. Je nous ai trouvé plus en jambes qu’au Paris FC (le 28 juillet, match nul 0-0). On a réussi à faire plus d’enchaînements, on a été bien plus solides dans certains duels. Honnêtement ça a été un gros match. Commencer à domicile ce n’est jamais simple, mais c’est très important […] La victoire je pense qu’elle est logique. Tours n’a pas démérité. 2-0 certains diront que ça a été facile, mais ça n’a pas été simple. Il y a eu des tournants et on a su maîtriser notre match. Ça fait du bien de gagner un match comme ça.

 

Sports-Auvergne