Mauro Arambarri, un départ plus que mystérieux