Pierre Ménès : « Il n’y a pas plus d’ambitions, c’est vraiment la même politique »