Benoit Costil : « On a eu mal à la tête, forcément, il a fallu prendre quelques dolipranes… »