Jérôme Dauba : « Dans le contenu il y a des motifs de satisfaction et physiquement on avance »