Stéphane Moulin : « La pause fraîcheur, nous, elle nous a réchauffés »