Stéphane Martin : « On s’est crashé assez lamentablement jeudi »