Jocelyn Gourvennec : « On doit faire largement mieux. Je dois être plus inspiré, comme mes joueurs, »

 

Le coach des Girondins de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec est revenu plus précisément sur l’élimination de son équipe à Videoton. « On a été éliminés en ne jouant pas à notre niveau. Autant le premier match aller avait été de bon niveau avec un manque dans la finition, ce qui ne nous a pas permis de marquer plus de buts, mais on avait été présents, on avait fait un bon match. Autant à Videoton on est passé à côté du sujet, on a été dominés dans tous les secteurs du jeu. On n’a jamais réussi à sortir la tête de l’eau. On a été éliminés par une équipe qui nous a marché dessus. Ça, c’est difficile à vivre. On ne pourra pas revenir dessus, malheureusement, et il va falloir vivre avec ça. Maintenant, on attaque une nouvelle compétition, c’est le début de la saison en Ligue 1, et on doit trouver les ressources pour exister à nouveau, et repartir dans la continuité de ce qu’on a bien fait en 2017. On ne reviendra pas sur ce match, cette élimination. Mais je crois que la vraie valeur de ce groupe, c’est ce qu’il a montré dans la préparation et l’année dernière évidemment. Il faudra passer outre, trouver l’énergie pour bien démarrer notre saison en Ligue 1, et capitaliser là-dessus ».

 

Quand au match en lui-même, le coach reconnait que son groupe doit faire mieux, mais lui aussi. « On a été surpris dès le départ – et pourtant on en avait parlé, on avait fait trois séances vidéo en tout, on était prévenus de ce qu’allaient être leurs axes et ça s’est vérifié il y a eu beaucoup d’impact, de jeu long, de coups de pieds arrêtés, de fautes obtenues, de trucages aussi… Mais ça, on le savait, on n’avait pas être surpris et on n’a pas su s’adapter à ça. Il faut évidemment montrer un autre visage dès dimanche, dans un contexte qui ne sera pas facile non plus parce que Angers est toujours très dur à manœuvrer. Simplement, sur le match de jeudi, les joueurs n’ont pas été à leur niveau. C’est une question d’orgueil et de fierté maintenant parce qu’on doit montrer notre vrai visage. On doit faire largement mieux. Moi, je dois être plus inspiré, comme mes joueurs, c’est un tout. On doit repartir de l’avant, et on doit vivre avec ça, on va devoir vivre avec ça. Il n’empêche que l’on est maintenant dans une autre compétition et il faut qu’on démarre bien notre saison ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever