Bordeaux se penche sur un autre ailier brésilien, Jonathan Cafu