Tony Vairelles : « On a manqué de combativité, les hongrois ont voulu cette victoire plus que nous »

 

Tony Vairelles a réagi à l’issue de la rencontre des Girondins, perdue face à Videoton. « On pourra toujours regretter le match aller, mais la décision se fait sur le dernier match. C’est surtout là qu’il y a beaucoup de regrets. On a manqué de combativité par rapport aux joueurs hongrois qui eux, on le voyait, avaient à cœur de jouer l’Europe. Je ne dis pas que les bordelais n’avaient pas la même intention, mais dans l’action a manqué de poigne et surtout de concrétiser les occasions. On n’a pas cadré une seule fois, nos frappes n’ont pas inquiété le gardien, et au niveau des occasions ça ne donne pas grand-chose… […] C’est vraiment un scénario catastrophe. On prend le but à l’ultime minute de la première mi-temps… On n’a pas su tenir les ballons devant, soulager notre défense qui a été prise d’assaut dès le début du match. Benoit Costil a fait quelques beaux arrêts […] Il y a beaucoup de regrets… Je n’aime pas critiquer, mais ce qui est dommage c’est qu’il y a beaucoup de points qui vont être revus par Jocelyn… Défensivement, on a été mis en danger, offensivement on n’a pas su les prendre à défaut. Au milieu, on a été battu. En plus, il s’est passé un scénario catastrophe, on prend un but à l’ultime minute, on perd un joueur à la 46ème… […] A l’arrivée, ils ont voulu cette victoire plus que nous dans ce match… ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever