Benoit Costil : « Que dire ? Qu’on est tristes, que c’est dommage, qu’on est comme des cons ?! »