Marius Trésor : « Pas une seule grosse occasion, et heureusement que Costil ne dormait pas »

 

Marius Trésor a analysé la défaite des Girondins de Bordeaux face à Videoton, lors du match retour du troisième tour de qualification de Ligue Europa (1-0). « On y croyait, au travers des matches amicaux qu’on a fait. Même sur le premier, sur le match aller, on pensait que Bordeaux était capable de bousculer cette équipe et de se qualifier. On s’aperçoit que pendant 96-97 minutes, le gardien adverse n’a rien eu à faire. Il n’y a pas eu une seule grosse occasion pour les Girondins. A partir de là, c’est très difficile de gagner un match… […] Qu’on arrête avec ça (de dire qu’ils ont plus de matches dans les jambes). Quand tu veux te qualifier, tu vas chercher ta qualification, ce n’est pas le nombre de matches que tu as déjà joué… Ils ont fait 8 matches, ils devraient être plus fatigués que nous. Finalement, on a vu que cette équipe a joué avec son cœur. Et on a vu que dès qu’il y avait un peu de vitesse dans la ligne d’attaque adverse, on est en difficulté… Il va falloir vite panser ça […] Heureusement d’ailleurs que Costil ne dormait pas… ».

 

Quand au seul but de ce match, il s’agit d’une succession d’erreurs bordelaises. « Sur le but, il n’y a pas de marquage, encore… Ils sont deux à sauter, et nous, on ne saute pas… Tu encaisses le but. En plus, ce qui amène ce corner, c’est un ballon qu’on a au départ, et qu’on perd bêtement ».

 

Le consultant insiste sur notre inefficacité offensive. « On ne s’est pas créé d’occasions… On a eu une belle occasion… Au lieu d’être altruiste, il doit marquer et mettre la tête au fond… A partir de là, c’est toi qui mène, et le match n’est plus le même. Malheureusement, c’est tout ce qu’on a… Bon, il y a le coup franc de Thomas Touré, mais bon… ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever