Valentin Vada : « Le coach veut que je sois un métronome, que je fasse jouer l’équipe »

 

Valentin Vada, qui a éclos la saison dernière avec le FCGB, a analysé sa progression. « En tant que personne, je me sens moi-même. Je rigole toujours autant avec mes partenaires. Sur le terrain, j’ai pris en expérience car j’ai eu le chance de beaucoup jouer. Je me sens plus mature par rapport à mes choix. Je regarde et je m’inspire beaucoup des joueurs plus âgés. Avant même qu’ils reçoivent le ballon, ils ont un temps d’avance. Ce sont de super modèles ».

Le milieu argentin des Girondins évoqua également sa relation avec Jocelyn Gourvennec, et les attentes de ce dernier. « Je m’entends très bien avec le coach. Il a été nommé parmi les quatre meilleurs entraîneurs de ligue 1, ce n’est pas un hasard. Quand il veut te dire quelque chose, il ne va pas chercher à te le cacher. C’est quelqu’un de très franc […] Il veut que je sois un métronome, que je fasse jouer l’équipe mais aussi que je sache temporiser quand il le faut. Évidemment je dois alimenter les attaquants tout en me projetant, à l’image de Younousse (Sankharé). Un vrai rôle de relayeur en résumé. On doit très vite réfléchir notamment en Coupe d’Europe ».

 

Goal