Frédéric Roux : « J’ai perdu ce jour-là un membre de ma famille, un Monsieur, comme un second père »