Jocelyn Gourvennec : « Ça va se jouer sur la maîtrise de ses émotions, le sang-froid »