Stéphane Martin : « À part les deux trois premières places, on peut terminer devant tous les autres »