Francis Gillot : « Quand je sens qu’il faut partir, je ne peux pas vous dire pourquoi, mais je le sens »