Benoit Costil : « Le poste d’aujourd’hui va bien plus loin que le gardien de ligne »