Roberto de Andrade : « Nous ne pouvons pas encore dire que c’est fait »