Ianique Stopira : « Les plus anciens ont commencé à m’appeler Stopyra »