Benoit Costil : « Je ne sais pas comment les Bordelais perçoivent leur club. J’imagine qu’ils l’aiment »