Younousse Sankharé : « Cela fait partie de notre état d’esprit de bien vivre ensemble, et c’est ce qu’on fait »