Benoît Costil : « J’ai toujours aimé les belles tenues »