Benoit Costil : « J’espère dire dans un an que Jocelyn Gourvennec et Christian Gourcuff sont mes références »