Benoit Costil : « Pourquoi Bordeaux ? Parce qu’il me faisait penser au Tottenham de Pochettino »