Michel Pavon : « Le haut niveau ne m’intéressait pas, donc j’ai pris un club de DH »