Benoit Costil : « Quelle que soit votre carrière, il faut toujours une petite période d’adaptation »