Paul Bernardoni : « C’était ma petite appréhension, même si la coach m’avait dit qu’elle avait été clair avec lui »