Benoit Costil : « C’est un objectif individuel, mais qui passe aussi par le collectif »