Paul Bernardoni : « Clermont ? J’ai dit : ‘allez on fonce !’ C’est vraiment un choix de ma part »