François Kamano : « Tout est mis en place pour bien travailler et bien récupérer »