Bordeaux aurait accepté de ne faire venir Guilherme Arana qu’en décembre