Jocelyn Gourvennec : « On ne change pas fondamentalement la préparation, mais on va être un peu plus pointu plus vite »