« Si tout se passe comme prévu », Nicolas Maurice-Belay sera toulousain