Fernando Cavenaghi : « Mon genou me fait encore mal aujourd’hui, il n’a jamais été à 100% »

 

Fernando Cavenaghi va fêter son jubilé. Auprès de La Nacion, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux s’est confié sur divers sujets, à commencer par sa retraite de joueur professionnel. « Oui, je suis un ancien joueur… Si vous ne pouvez plus courir… Il faut assumer d’être à la retraite. Mais ce n’est pas facile lorsque vous avez fait ça toute votre vie, quelque chose que vous aimiez tellement, pour laquelle vous vous êtes investis, votre passion… Et que cela se termine d’un coup. Je vous jure que ce ne n’est pas facile […] La retraite, je savais qu’à un moment, ça viendrait. Personne ne joue éternellement. Je jouais à Chypre, j’ai connu une exceptionnelle année, mais la blessure en avril de l’année dernière a fait que je n’ai pas pu revenir à 100%. J’ai essayé, après l’opération, et j’avais 8 mois de convalescence, mais en vain… C’est pour ça que la retraite est plus facile à assimiler quad vous savez que vous ne pouvez plus jouer… En allant faire du jogging, j’ai vérifié… Et c’était sûr, je ne pourrais plus jouer ».

 

Cette blessure, c’était le genou… « Mon genou me fait encore mal aujourd’hui. Ce genou n’a jamais été à 100%, et tout a commencé en France avec ma grande blessure en mars 2009, lorsque je suis rentré en collision avec Cédric Carrasso, alors à Toulouse. Mon corps n’a plus jamais été à 100%. J’ai été meilleur buteur de Bordeaux ensuite, j’ai gagné plus tard le titre. J’étais même été à la lutte pour le titre de meilleur buteur avec des joueurs comme Juninho, Benzema ou Gignac. Mais j’ai manqué les douze derniers matches du championnat. Je me suis fait les ligaments croisés… Et d’autres choses… Jamais, jamais je suis revenu à 100%. C’est la réalité ».

 

https://twitter.com/ModeAlexandre/status/881232292630474752

 

 

Traduction Girondins4Ever