Fernando Cavenaghi : « Mon genou me fait encore mal aujourd’hui, il n’a jamais été à 100% »