Stéphane Martin : « Ces recrutements, aussi grâce à ces ventes, peuvent s’inscrire dans une gestion de club raisonnable »