Stéphane Martin : « Le montant du transfert ? Le prix s’oublie, la qualité reste »