Jocelyn Gourvennec : « On voulait vraiment le conserver »