Jocelyn Gourvennec : « C’est périlleux et c’est pour ça qu’il faut qu’on soit prêt le plus possible »