Enzo Scifo : « J’en arrive à me demander si ma carrière ne constitue pas plus un frein qu’un tremplin »

 

Enzo Scifo est actuellement sans club depuis son départ des Espoirs de la sélection Belge. L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux se pose de nombreuses questions car le téléphone ne somme plus : « C’est comme si je n’existais plus ! ». « Parfois, j’en arrive à me demander si ma carrière ne constitue pas plus un frein qu’un tremplin. À croire que les gens, surtout ceux qui ne me connaissent qu’à travers mon parcours de joueur, ont peur de me contacter. Enzo Scifo ferait-il peur ? Je vais finir par le croire… ».

 

En l’entraîneur a tenu à expliquer que ce n’est pas un problème d’argent, par rapport au salaire qu’il demanderait. « L’argent n’a jamais été et ne sera jamais, chez moi, le mot clé dans mon moteur de recherche. Et puis, pour savoir quel contrat je veux obtenir, encore faudrait-il me le demander. Là, j’ai le sentiment que les gens parlent sans savoir. Le minimum, je le répète, serait au moins de me contacter… ».

 

Un silence incompréhensible car il possède de bons résultats à son actif. « J’ai eu des résultats et même de bons résultats comme entraîneur. Quand tu hisses un club comme Mons à la septième place du championnat, c’est que tu es capable de faire du bon travail. Et si par après, Mons a plutôt regardé vers le bas que le haut du classement, le milieu du foot sait pourquoi cette chute s’est produite. S’il est honnête, le monde du foot sait que je n’y suis pour rien, que les dés, à Mons, à un certain moment, étaient pipés d’avance… ».

 

La Dernière Heure