Nicolas Sahnoun : « Il a fallu un an pour lui faire comprendre que sa carrière était loin d’être terminée »

 

Nicolas Sahnoun, qui a contribué à l’ascension de Pierre Lees-Melou, est revenu sur le discours tenu à son ancien joueur à Lège-Cap Ferret. « Il a fallu un an pour lui faire comprendre que sa carrière était loin d’être terminée. Il est techniquement très bon et il a une grosse vision de jeu. C’est quelqu’un d’intelligent et qui a une capacité d’écoute. Il a un profil à la Julien Féret mais avec plus d’aptitudes, notamment dans le dernier geste ».

 

Puis il jugea de son choix de rejoindre l’OGCN. « Il s’attache à plus gros que Dijon. C’est un cap à franchir. Il y a plus d’attentes, mais je ne doute pas. Est-ce que son physique plutôt frêle peut représenter un obstacle en cas de match tous les trois jours ? Non, il est longiligne mais capable de répéter les efforts. Et puis je ne crois pas qu’on va lui demander de jouer les duels. On compte sur lui plutôt pour sa vitesse et sa justesse technique ».

 

Var-Matin