Pierre Lees-Melou : « Je n’ai aucune rancune envers Bordeaux »

 

Comme nous vous l’annoncions hier, le joueur formé par les Girondins de Bordeaux a reconnu les contacts avec son ancien club. Nous vous proposons aujourd’hui des propos un peu plus complet de Pierre Lees-Melou« J’ai eu des contacts avec Bordeaux, mais Nice s’est positionné tôt. Quand un club comme le Gym s’intéresse à vous, c’est toujours une bonne nouvelle. Il était important de rejoindre une équipe qui joue au ballon, qui aime la technique et le jeu au sol. C’est la philosophie qui me correspond. Je n’ai aucune rancune envers Bordeaux (qui ne l’avait pas conservé en 2009). Je remercie même le club parce que c’est là-bas que j’ai été formé pendant six ans et où j’ai appris les gammes. J’étais trop petit à l’époque et pas assez bon. Tant pis pour moi […] Je suis conscient de revenir de loin. C’est pour ça que j’ai toujours le sourire et que je vais à l’entraînement avec l’envie de bosser dur. Il y a trois ans, je me levais pour travailler dans une école primaire. Je n’ai plus la même vie donc je me rends compte aujourd’hui que j’ai beaucoup de chance d’être ici ».

 

Nice-Matin