• Non classé

Philippe Lucas : « L’adversaire montre une grande motivation lorsqu’il joue les Girondins »

 

Cette saison, les U17 ont parfois remporté leurs matches sur des scores fleuves. Philippe Lucas a évoqué comment cela était abordé et géré par le groupe. « Ce n’est pas toujours aussi facile que cela. Tous les matches ne sont pas gagnés 7-0 et ceux qui le sont ne sont pas forcément facile pendant 90 minutes. Souvent les matches se décantent en seconde période car l’adversaire montre une grande motivation lorsqu’il joue les Girondins. Quand le score est serré, ils s’accrochent en revanche lorsqu’il y a deux, trois buts d’écart là ils lâchent et ensuite ça peut aller très vite. De ce côté-là c’est assez formateur. On a eu cette saison Trélissac et Pau qui nous ont posé pas mal de problèmes. Ces équipes ne sont d’ailleurs pas si loin que ça de nous au classement. On vient d’avoir quatre matches assez costauds. Nous avons eu aussi des matches qui n’ont pas été faciles. On a eu une défaite contre le Stade Bordelais où on s’est rendu compte que lorsque l’on fait des erreurs et lorsque l’on donne des choses à l’adversaire, on est punis. Il y a eu différentes phases et différents matches dans cette saison qui ont permis au groupe d’apprendre et de grandir. Certaines défaites aussi même s’il n’y en a pas eu beaucoup et certains matches qui ont été accrochés. On fait en plus des oppositions contre les Nationaux pour leur montrer le niveau qui les attend et que cela ne sera pas la même chose. Et aussi mettre beaucoup d’exigence car ce n’est pas parce que l’on mène 5-0 à la mi-temps qu’il faut lâcher et leur permettre n’importe quoi en deuxième. Le niveau d’exigence est constant et ceci malgré le niveau d’évolution des scores dans la compétition ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever