• Non classé

[AJ] Carrasso : « Ces six derniers mois n’ont pas été faciles, plus pour l’homme que pour le joueur »

 

Cédric Carrasso qui a quitté le club après que sa fin de contrat avec les Girondins est revenu sur sa saison qu’il considère comme une des plus abouties dans sa carrière de gardien. « Au niveau des performances, vous semblez aussi d’accord avec cette Étoile d’Or France Football ! Moi, c’est aussi mon ressenti et le contexte général de ma saison qui me font analyser les choses de cette façon. J’ai quasiment été en permanence dans un ascenseur émotionnel entre le bien-être total que je ressentais sur le terrain et cette situation compliquée, incertaine hors cadre.Ce contraste a été bizarre. Il a contribué à réévaluer mes performances. J’ai tout donné dans mon premier match pour mon retour contre Nantes (1-0, 3e journée, fin août 2016), avec ensuite une grosse première partie de saison, et dans cette deuxième phase – après une entorse au genou bête à l’entraînement – quand je reviens à bloc en 2017. À partir de là, je finis encore plus fort. Je n’ai jamais été aussi bien au niveau de mon rendement et de mes statistiques. Tout mélangé, les performances étaient là dans un contexte pourtant délicat avec cette fin de contrat et l’incertitude qu’on faisait planer sur mon sort chez les Girondins. Ces six derniers mois n’ont pas été faciles, plus pour l’homme que pour le joueur ».

 

Une saison pleine qui lui a permis de se distinguer à de nombreuses reprises, pour preuve il a été honoré avec notamment le meilleur classement des notes de l’Equipe ou avec l’Etoile d’Or de France Football et surement le plus important pour lui, il a été élu meilleur joueur des Girondins de la saison par les supporters. « J’avais déjà eu votre Étoile d’Or FF en 2009 avec Toulouse. Huit ans après, elle prend une plus grande dimension encore. Mais je n’avais pas fait le doublé avec L’Équipe en 2009… Là, c’est la totale, avec en plus ce titre de meilleur joueur des Girondins qui me touche énormément de la part des supporters bordelais avec qui j’ai toujours eu une relation fusionnelle. C’est très sympa d’être reconnu à titre individuel, même si j’y associerai toujours le collectif. Sans les autres, tu n’es rien. Même quand tu joues gardien ».

 

France Football