• Non classé

[AJ] Cédric Carrasso : « Je n’ai pas fait cette proposition par dépit, mais par rapport à ce que je dois au club »

 

A 35 ans, en fin de contrat, l’on pourrait penser que la situation de Cédric Carrasso pourrait être compliquée. Mais au contraire, l’ancien portier des Girondins se montre très serein. « Ma belle saison me donne une forme de plénitude et de tranquillité. Pourtant, quand je donne des conseils aux plus jeunes, je leur dis de privilégier la sécurité contractuelle plutôt que de prendre le risque d’arriver en fin de contrat, même si cette situation peut aussi déboucher sur un bon coup financier. La sécurité du travail est le plus important dans une carrière, surtout à un poste de gardien où les places sont plus rares que pour un joueur de champ. Mais ce n’est plus un problème pour moi d’être en fin de contrat à mon âge avec la saison que je viens d’effectuer. Je suis bien. Ma carrière et mes performances me rassurent. J’ai une vraie liberté, contractuelle et d’esprit […] Je pourrais dire j’arrête, tranquille, et tout le monde trouverait presque ça normal. Mais je veux continuer. Il faut profiter ! Je suis dans une forme de confort et de bien-être. J’ai en plus beaucoup de belles choses qui s’ouvrent devant moi avec cette possibilité de librement choisir, sans contraintes ».

 

Le portier proposa d’ailleurs au FCGB de rester comme doublure du futur titulaire, une proposition « normale » de l’envisager « également pour mon club de cœur, où j’ai passé huit formidables années […] Je n’ai pas fait cette proposition par dépit. Ma réflexion était plus profonde. Surtout par rapport à ce que je dois au club ».

 

France Football