• Non classé

[AJ] Bixente Lizarazu : « Parce que nous sommes à l’ère du zapping, j’entends déjà certains vouloir se passer de Griezmann »

 

Bixente Lizarazu est revenu sur le match de l’équipe de France face à l’Angleterre dans sa chronique parue dans le quotidien sportif l’Equipe. « Les Bleus ont eu le mérite de s’accrocher, à dix, pour battre l’Angleterre et terminer cette saison sur une note meilleure que face à la Suède. C’est bien pour le climat général, mais il reste beaucoup de sujets à clarifier. Je reste frustré également de ne pas avoir vu plus longtemps, à cause des circonstances du match, l’association monégasque Lemar-Mendy ou le duo Giroud-Mbappé. Derrière, Lloris, Varane et Koscielny sont incontournables même si, en défense centrale, Umtiti a désormais apporté la preuve qu’il était un recours fiable. Je pense qu’il faut également bâtir avec Mendy, qui a démontré de grandes qualités offensives sur son côté gauche. En revanche, à droite, Sidibé connaît des problèmes récurrents dans sa façon de défendre. Au milieu se pose la question des hommes, mais aussi celle du système. La formule à deux défensifs est née pendant l’Euro pour placer Griezmann dans les meilleures conditions, parce qu’il était celui qui changeait le cours d’un match. Elle ne vaut que s’il est au top, que s’il est décisif. Quand ce n’est pas le cas, un retour au 4-3-3 peut permettre de profiter des qualités de récupération de Kanté ou de la maîtrise technique de Rabiot. À deux, la paire Pogba-Kanté a de l’avenir. Je ne condamne pas Matuidi, un élément d’expérience, mais je trouve qu’il n’est plus aussi rayonnant physiquement qu’il l’a été. Devant, si la concurrence est plus rude, il ne peut pas y avoir de débat sur la pointe : Giroud a un profil unique, point d’appui ou de fixation, compatible avec Griezmann ou Mbappé. Parce que nous sommes à l’ère du zapping, j’entends déjà certains vouloir se passer de Griezmann. Même s’il s’est un peu dispersé ces derniers temps, restons sérieux : on parle du meilleur buteur et du meilleur joueur de l’Euro. Payet n’a pas le même statut et ses dernières sorties n’ont pas été assez convaincantes. Entre Mbappé, Griezmann et Giroud, il y a désormais trois très bonnes solutions pour deux places dans l’axe. Sur les côtés, Dembélé et Lemar viennent de marquer des points, Payet et Sissoko d’en perdre. Mais Coman ou Martial peuvent revenir. En résumé, les places sont devenues chères, la concurrence sera féroce, mais seules l’efficacité et la complémentarité d’ensemble compteront. Pour le moment, on a encore du chemin à faire avant de trouver les bons réglages et la bonne carburation ».