• Non classé

La première titularisation d’Olivier Verdon avec le Bénin, jugée par la presse africaine

 

Le dernier joueur qui a signé professionnel aux Girondins de Bordeaux, Olivier Verdon, a fêté sa seconde sélection dans la peau d’un titulaire, avec le Bénin dimanche. Il est assez difficile généralement d’avoir des renseignements par la presse locale, mais cette fois-ci ce fut le cas. A commencer par la prestation du bordelais, jugée par « La Nouvelle Tribune ». « Pour son premier match à domicile, Olivier Verdon n’a pas eu la tâche facile. Le latéral droit du Bénin a été rudement mis à l’épreuve par Mustapha Carayol (Nottingham Forest, Angleterre). Constamment, les contres attaques des gambiens ont pris part ce côté droit de la défense béninoise, et Carayol a défié Verdon dans la course l’engagement et l’intelligence de jeu. Le Bordelais a eu bien du mal à contenir cet attaquant fougueux, de sorte qu’il a été presque inexistant sur le plan offensif. Seulement quatre centres en retrait effectués par Verdon qui a touché 27 ballons, réussi huit relances, gagné neuf duels pour quatre perdus, et manqué sept passes. Il a tenu sa place et a du temps pour s’habituer à l’équipe et réussir son intégration avant le rendez-vous de Lomé en mars 2018 ».

 

Pour la « Bénin Web TV« , qui lui a attribué une note de 5/10. « Les arrières modernes ont obligation de créer le surnombre lors de la montée de balle. Pour une première devant le peuple béninois, Verdon a plus joué bas. Souvent en difficulté sur son flanc droit par Mustapha Carayol et Trawally Boubacar, ce qui témoigne de son carton jaune obtenu. Il pouvait mieux faire, alors la rédaction lui donne la note de cinq ».

 

Rappelons qu’habituellement, Olivier Verdon joue défenseur central et que pour cette rencontre international, il joua latéral droit…