• Non classé

Patrick Battiston justifie le fait qu’il n’y ait eu qu’Olivier Verdon qui ait signé professionnel

 

Cette saison aux Girondins de Bordeaux, un seul jeune du centre de formation a signé professionnel : Olivier Verdon. Patrick Battiston en a expliqué les raisons.

« Il y a des garçons qui se sont révélés, de jeunes joueurs qui ont fait des apparitions et qui sont partis ensuite en U19. Ils ont acquis de l’expérience quand même. Et l’ambiance de travail, jusqu’à un certain temps, était de qualité […] Il n’y en a qu’un qui signe professionnel, oui (Olivier Verdon ndlr). Il y a eu quand même des opportunités de bien se montrer, avec pas mal de jeunes qui sont allés chez les pros. C’est à souligner, certains sont restés assez longtemps, et ils ont montré des qualités. Peut-être que ce n’était pas encore suffisant. Devant, il y avait beaucoup de joueurs aussi, donc ce n’est pas la peine d’en avoir un trop grand nombre pour ne pas empiler, c’est aussi une raison. Mais il y a également pour certains, et c’est un peu dommage, un manque d’état d’esprit, d’être un vainqueur en permanence… Haïr la défaite, avoir l’envie de se surpasser et se sublimer… Il ne faut pas que ce soit épisodique. On pense que cela peut être facile, mais c’est une remise en question permanente. La remise en question est quotidienne, il faut donner le meilleur de soi à chaque instant. Pour réussir, il faut un investissement total, permanent, quotidien, le matin, le soir, l’entrainement visible, l’entrainement invisible. Une fois qu’on a compris ça, on a compris pas mal de choses. Peut-être que dans l’immédiat c’est un petit peu difficile à saisir, mais après un peu de réflexion certains joueurs réaliseront et comprendront qu’ils ont toutes les qualités pour réussir. Dans notre groupe, cette saison, il y avait des joueurs de qualité, sincèrement ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever