• Non classé

Florent Gautreau : « Stéphane Martin ne me fait pas rêver, il me fait même un peu peur »

 

Florent Gautreau a choisi pour thème, hier soir sur RMC, les Girondins de Bordeaux. Et l’animateur a réagi à une phrase de Stéphane Martin, qui expliquait que les Girondins avaient pour objectif la saison prochaine d’être le premier club des moins gros budgets (lire la déclaration ICI). « J’ai déjà dit que j’étais satisfait de Bordeaux parce que Gourvennec avait redonné une identité, un jeu assez chatoyant. En termes de résultats, une sixième place et jouer la Coupe d’Europe, ce n’est pas si mal. On se dit qu’il se passe quelque chose, que c’est mieux en termes de joueurs… Le Président change, Jean-Louis Triaud a passé la main, et là c’est un peu le problème… Ce qu’on voit depuis qu’il est arrivé, Stéphane Martin ; bah il ne me fait pas rêver. Et il me fait même un peu peur par rapport à ce que pourrait être l’avenir des Girondins. Pour moi, c’est un discours qui manque carrément d’ambition. On s’aperçoit qu’on a Nice avec Rivère qui fait des coups incroyables, qui se bat pour garder Favre… On a Marseille avec un projet, peut-être 100 millions pour le mercato estival, tu peux te dire qu’il va se passer un truc… Tu as Paris, avec un budget incroyable, et qui doit se remettre parce qu’ils ont perdu le titre. De même que Monaco… Saint-Etienne change de coach, même les supporters stéphanois espèrent avoir au moins un coach qui va produire du jeu. Il y a donc une sorte de frémissement. A Bordeaux, il y a ce frémissement dans le jeu, et le Président qui dit ‘il y a tous les gros budgets, si on est juste derrière eux, c’est bien’. Il se dit ‘on prend le classement des budgets, et on se met juste derrière’. Ensuite il dit qu’il va faire une ou deux recrues, un ou deux départs, et puis ça ira… Le projet bordelais a pris le bon tournant sportif avec Gourvennec, le nouveau stade… Même s’ils démentent une vente, comme Nice, ils se disent qu’il vaut mieux faire envie que pitié. Dans les six premiers, chacun des clubs a un intérêt dans ce mercato… Alors que les bordelais peuvent se dire qu’ils vont vivre un été un petit peu tristoune. C’est dommage parce que je trouve que c’était le moment pour passer la seconde […] Ce qui me gêne c’est que parce que tu as une embellie sportive, qu’il faut en profiter pour surfer dessus. C’est ça qui me gêne, de refroidir tout le monde… ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever