• Non classé

Stéphane Martin : « Si on veut s’inscrire sur la durée, il va falloir réfléchir à une évolution »

 

L’équipe féminine des Girondins de Bordeaux doit passer un cap l’année prochaine pour espérer plus. Et le sujet des contrats fédéraux revient forcément avec insistance… Seulement, la D1 féminine ne rapporte pas grand-chose en termes de revenus et cela peut être le frein pour Stéphane Martin. « On a vu cette année les limites d’une équipe sans contrats fédéraux. Les filles ont fait un parcours extraordinaire notamment sur la fin de saison. Mais si on veut s’inscrire sur la durée, avoir des saisons plus tranquilles, il va falloir réfléchir à une évolution, sachant que ce n’est pas évident car le contexte économique est compliqué et le foot féminin génère peu de revenus. Il faut trouver des ressources, sachant que l’on n’est pas en excédent sur les garçons […] On peut anticiper un peu là-dessus mais on est dans des budgets serrés. Il va falloir être astucieux, trouver une alchimie pour professionnaliser un peu car la concurrence l’est ».

 

L’article complet sur Sud Ouest ICI